à la folie-couv premiere2eme.jpg

Piégés aux plis du désir
quand la lumière ferme les yeux
les papillons sont morts
                                                                    Il ne reste que la peau, les sucs
le nu d'elle comme une offrande
                                                                    le corps qui veut en silence
la bouche au bout des doigts
l'attente patiente avant qu'il n'arrive                                               

Le frôlement de l'air
l'exhalaison du printemps
par la fenêtre ouverte                             à la bercer, la faire tenir
                                                                    Le bruit des pas soudain
de celui qui s'approche

 

 

 

 

 

 

Format 12 x 21

Dos carré

Papier vergé

100 pp.

15 euros