top of page
LE RIRE DE L EAU2.jpg

Les pierres cognent lorsque les
arbres craquent langue familière
désarmante tout reste à taire l’ombre du
soir ne peut répondre à la main qui gratte
le secret de l’écorce la bouche hésitante
s’étire (se tord) sur un mot qui ne vient
pas glissement vers un chant d’ailleurs un
désordre une ombre tendre.

​​​​​​

Format 12 x 21

Dos carré collé

Papier vergé

52 PP

15 €

PayPal ButtonPayPal Button
bottom of page