© 2023 by Zoe Marks. Proudly created with Wix.com

Affinités revigorantes -------------------------

Rendez-vous pour rencontrer TARMAC éditions:

siteon0.jpg

Le verbe peindre ne s’emploie guère aujourd’hui. Serait-il à classer parmi les minorités visibles au profit d’une majorité invisible : l’art contemporain ? Qu’importe !  Car nous, les peintres, avons l’éternité pour nous, les peintres. Tandis que l’art contemporain n’a que le transit   monétaire (et intestinal) pour supporter sa médiocrité.

Peindre a des synonymes : dévorer des yeux, manger de baisers et boire à tire-larigot. En somme (théologique), il s’agit de transsubstantiation,  de

« ceci est mon corps, avale-le et tu verras… » Tu verras qu’au commencement était le verbe, le verbe crucifier, occire, clouer le suaire sur un rectangle de bois qu’on a vite appelé un tableau parce que c’était une table eucharistique. Ensuite ? Ensuite, on s’en fout car Le jour vient de paraître… Avec le verbe peindre…

​​​

Peindre

Jacques Cauda

15 euros + 1, 50 de participation aux frais de port

Format 12 x 21 cm

Papier vergé

Dos carré collé

 72 pp.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now