PREMIERE CAUDA.jpg

20 EUROS FRAIS DE PORT INCLUS

Payable par chèque à l'ordre de Tarmac

A envoyer à

TARMAC

18 rue Edmond About

54000 Nancy

UN GRAND MERCI AUX AUTEURS

 

Philippe Thireau

Jos Garnier

Arnaud Forgeron

Pierre Rosin

Miguel Ángel Real

Richard Taillefer

Mariama Khalli

Régis Nivelle

Lydia

Brigitte Giraud

Francis Carpentier

Foued Kadir

Benoit Camus

Bénédicte Bonnet

Julie Legrand

Denis Emorine

Jean-Paul Gavard-Perret

Dominique Boudou

Pierre Rosin

Georges Thiéry

Philippe Vallet

Jacques Cauda

Birouk Nadia

Natacha Guiller

Angèle Casanova

Cathy Garcia Canalès

Christian de Saint-Germain

Eric Vawga

Caroline Callant

Frédéric Dechaux  

Rodrigue Lavallé

Florence Andoka

Claude Roda-Daniel

Constance Hagenbach

Philippe Labaune

Jérôme Bertin

Luminitza C. Tigirlas

Philippe Vallet

 « Il remarqua pour la première fois des petits personnages en bleu, que le sable était rose, et enfin la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune. » Proust, n’est-ce pas, écrivant sur Vermeer. Pourquoi écrire (sur) la peinture ? Pour voir. Pour voir des milliers d’images qui ont échappé à nos yeux. C’est l’exercice (spirituel) qui est proposé ici. Il y a une toile pour tous. Autrement dit il y a la main du peintre qui passe le relais à d’autres mains qui l’écrivent. Les yeux passent de mains en mains et le je au nous qui raconte, triture, invente, retourne, oublie, revoit, etc. Une des premières images revues par l’écriture fut celle du bouclier d’Achille dans L’Iliade : « Il y figure la terre, le ciel et la mer, le soleil infatigable et la lune en son plein, ainsi que tous les astres dont le ciel se couronne. »  Ainsi le texte se met à la fenêtre et la tête dans les étoiles. Les étoiles fileuses de l’invisible.

Je vous souhaite un très bon voyage.

 

Jacques Cauda

Format 17/24

Dos cousu

Papier ivoire 90g

80 pages

SORTIE le

22 septembre